La forcelle

Présentation

Découverte en 2627 P.D. par un duo de chimistes expérimentant sur les propriétés énergétiques et calorifiques, elle se présente sous la forme d'un gel assez fluide, qui s'écoule facilement mais ne perd jamais sa cohérence globale. Juste par écoulement, aucun morceau ne se détachera de lui même, mais en utilisant un instrument tranchant il est possible de le couper en morceaux.

Sa couleur naturelle varie entre le bleu et le violet, voire parfois le rouge, et elle est assez lourde.

On attribue sa découverte à Ulul-Terrassip, chimiste druidesse, et Kiosukei-Paotumi, chimiste perfectionniste, mais en réalité ils n'ont fait que découvrir ses propriété. La forcelle avait déjà été découverte au Deuxième âge mais rien n'avais pu en être tiré avant le Troisième Âge.

Forme naturelle et fabrication

La forcelle se créé naturellement dans les fractures de terrain ou les plantes qui ont été gravement endommagés par magie. De ce fait, il est spéculé que son apparition est sensiblement la même que les magifestes.

Propriétés

La forcelle est une matière très dure à travailler, ainsi ses propriété ne se trouvent pas dans sa consistance. En revanche, il est très facile de la stocker dans un récipient, même pas complètement étanche.

Mais sa propriété principale se trouve dans sa capacité à stocker de l'énergie, et ce sous n'importe quelle forme. Si elle est frappée, chauffée ou en contact avec des substances peu stables elle va accumuler de l'énergie en son sein.

La couleur de la forcelle dépend d'ailleurs de la quantité d'énergie stockée : à vide elle est bleue, puis par vers le violet pour finalement, lorsqu'elle est "pleine", arriver dans le rouge.

Cela étant dis, plus une masse de forcelle contient de l'énergie, moins elle réussira à en absorber davantage, et plus l'énergie qu'on lui donne sera gaspillée.

Mais de l'énergie stockée ne peut être bonne que si on la restitue. Ainsi, il y a deux moyens de faire en sorte d'utiliser l'énergie de la forcelle. Le premier, qu'on appelle l'inertie, consiste à faire en sorte qu'un phénomène qui consomme de l'énergie soient à proximité de la forcelle. Par exemple : un feu qui tombe à court de conbustible à côté d'un pain de forcelle va "utiliser" l'énergie de la forcelle pour continuer de brûler. Autre exemple : si on éteint une cheminée dans une pièce contenant de la forcelle, celle-ci va utiliser son énergie pour maintenir la pièce chaude. Ou encore : si on frappe un parpaing avec un marteau dont une partie de la tête (mais pas la partie où on frappe) est constituée de forcelle, l'énergie de la forcelle va faire en sorte de donner de l'énergie cinétique au marteau pour qu'il continue son mouvement, pulvérisant le parpaing au passage.

Le deuxième moyen, c'est en activant activement la forcelle à l'aide de magie. En utilisant le domaine de la Chimère 3, on peut faire "croire" à la forcelle qu'un évènement thermique ou cinétique s'est produit à un moment donné, dynamiquement, et qu'il faut qu'elle prenne le relais. Cela ne fonctionne que si l'illusion est dynamique. Le domaine de l'Encre 4 permet d'émuler ce phénomène et de lancer la restitution d'énergie de la forcelle.

Usage

Une utilisation fréquente et peu coûteuse de la forcelle est pour améliorer les condition d'éclairage, en allongeant la durée de vie des lampes à alcool. De manière similaire, on l'utilise parfois pour complémenter un moyen de chauffage, un moyen de cuisson ou autre.

Une autre utilisation de la forcelle est sur le outils et les armes, utilisant le mode de restitution cinétique pour améliorer la force que l'on déploie.

Enfin, l'utilisation la plus notable de la forcelle est pour les "moteurs magiques". Derrière ce terme barbare se cache un des plus ingénieux modèle de propulsion automatique. En utilisant la magie pour pousser la forcelle à restituer un mouvement cinétique, la matière va provoquer un mouvement de rotation sur un arbre d'entraînement, tout en se rechargeant grâce au rayonnement solaire (Ce qui permet juste de rallonger un peu l'autonomie du véhicule). Ainsi, que ce soit sur une voiture ou un zeppelin, cela permet d'avoir un mouvement continu.

Afin de ne pas ralentir le mouvement induit par la forcelle, le freinage de ces véhicule est assez particulier : il faut débrayer les roues entraînées (ce qui fait que l'arbre d'entraînement tourne dans le vide) avant de les freiner. Autrement, la forcelle va diminuer la force transmise.

Les première voitures ne disposait pas de ce système, et on devait régulièrement relancer le sort de démarrage pour relancer le véhicule.

Exploitation

La forcelle est une ressource "fossile", la seule de Rosarya. On ne connait que peu de mines. Ainsi, malgré le fait que c'est une matière 100% recyclable, elle ne se retrouve que chez les bourgeois ou les nobles.

Des scientifiques cherchent cependant à découvrir comment en créer artificiellement, en se basant sur les propriété que la forcelle a en commun avec les magifestes.

Il existe un magifeste appelé le Celleur qui est une sorte d'insecte géant dont la carapace dorsale est entièrement constituée de forcelle. Il utilise cette matière pour absorber les chocs et améliorer ses attaques (car le magifeste est plutôt agressif).

Des aventuriers ont réussi à détacher des morceaux de cette carapace et se sont fait une petit fortune en la revendant. C'est grâce à cela qu'on a constaté que la carapace du Celleur se régénérait.