Humains

TODO

Divinité des humains

Chaque humain possède en soi une étincelle divine, qu'il peut embraser pour lancer des sorts. Cette étincelle que tout le monde possède est incontestable, c'est une vérité sophistique que personne ne peut remettre en question.

De ce simple fait, l'athéisme n'a pas de sens sur Rosarya, et la grande grande majorité des humains vénère les dieux.

Confere Les dieux et la religion pour plus de détails.

Hérésie

L'athéisme étant impossible, les quelques forme d'hérésie qui existent font appel au déni des dieux en tant que dieux, et proposent des démiurges alternatifs.

L'humanhéisme

L'humanhéisme est le nom donné à la croyance que l'étincelle divine des humains ne vient pas des dieux, qui seraient en réalité des démiurge, mais des humains eux-même, qui sont les vrais dieux.

Ainsi, cela passe par rejeter tout ce que les faux-dieux ont amené aux humains, notamment les traditions et les psychopompes.

Le démonisme

Certains fous considèrent, depuis le début du Troisième Âge, que les démons sont les véritables dieux de ce monde. Les démonistes ne sont pas organisés et donc ne sont pas tous d'accord sur le sujets, mais certains considèrent que les démons incarnent les dieux tels qu'on les connait, d'autres pensent que ce sont eux les vrais dieux et qu'ils viennent punir les humains qui vénèrent les faux-dieux.

Théagnosie

La théagnosie est un trouble mental caractérisé par l'incapacité de voir sa propre étincelle divine. Les théagnosiques ne peuvent croire en l'existence des dieux que par le biais de la théologie, et non par l'expérience personnelle. De fait, il y a un certain nombre de choses que les théagnosique ne comprennent pas. Il est donc techniquement possible pour un théagnosique d'être athée, mais la notion étant trop absurde pour les reste des humains et la maladie trop rare, cela n'arrive jamais en pratique.

La théagnosie n'empêche cependant pas la pratique de la magie. Son apprentissage est néanmoins plus dur pour les malade, car elle fait appel à des notions qu'ils ne peuvent pas comprendre.

La théagnosie est considérée comme une psychose et la plupart des systèmes juridiques ne condamne pas les actes exercés sous son influence.