Voyage et navigation

Voyage terrestre

TODO

Voyage maritime

TODO

Voyage aérien

TODO

Formalisation

Données

Voici les données qui entrent en jeu dans le calcul des vitesses :

  • VB : Vitesse de base du moyen de transport

  • DAS : Facteur différentiel d'aisance de terrain du moyen de transport

  • DAC : Facteur différentiel d'aisance climatique du moyen de transport

  • RT : Facteur dégressif de terrain

  • FV : Facteur de voie

  • RC : Facteur dégressif climatique

  • FCI : Facteur climatique d'intempérie

  • FLQ : Facteur logarithmique de quantité

Formule

V = VB × (1 - RT DAT - RC DAC) × FLQ FV FCI

Données

Moyens de transport

Si plusieurs moyens de transport apparaissent dans un groupe, on prend le plus lent comme base.

Certains moyens de transport donnent une fourchette de vitesse de base : cela dépend de la qualité de construction.

Moyen de transport

VB : Vitesse de base du moyen de transport
(km/j)

DAT : Facteur différentiel d'aisance de terrain du moyen de transport

DAC : Facteur différentiel d'aisance climatique du moyen de transport

Pieds

40

25%

50%

Bête de bât

30

50%

75%

Monture seule1

120

25%

75%

Monture avec voiture

50

100%

100%

Voiture magique 2

40 - 80

100%

100%

Barque à voile

100

0%

100%

Petit voilier

150

0%

100%

Navire de commerce

300

0%

75%

Navire coursier3

450

0%

25%

Navire magique

300 - 400

0%

50%

Zeppelin à voiles

400

0%

100%

Zeppelin magique4

400 - 600

0%

50%

1 Multiplié par 1.5 pour un coursier de très haute renommée.
2 Très variable en fonction du modèle et du mage-chauffeur.
3 Les navires coursiers sont très rares, ce sont les seules embarcations à rames.
4 Les zeppelins magique sont très souvent également à voiles. La magie sert à compenser l'absence occasionnelle de vent.

Nombre

On compte le nombre de tous les participants, même ceux qui sont sensés être plus rapides.

Nombre

FLQ : Facteur logarithmique de quantité

Petit groupe (1~3 personnes)

100%

Gros groupe (max ~10 personnes)

80%

Convoi ou caravane (max ~50 personnes)

60%

Armée

50%

Armée en marche forcée

75%

Terrains & voies

Terrain

RT : Facteur dégressif de terrain

Plaine

0%

Désert

10%

Forêt

40%

Colline

50%

Montagne

60%

Marécage

60%

Voie

FV : Facteur de voie

Grande route commerciale

100%

Route

80%

Piste

60%

Terrain sauvage

40%

Climat

On n'applique le facteur d'intempérie qu'en cas de grosse intempérie (on peut diviser ce facteur par deux en cas de petite intempérie).

Saison

RC : Facteur dégressif saisonnier

FCI : Facteur saisonnier d'intempérie

Saison sèche

0%

90%

Saison humide

12%

60%

Hivers

25%

50%

Été

0%

100%

Printemps

0%

100%

Automne

0%

80%

Il y a une table spéciale pour les conditions marines

Vent marin

RC : Facteur dégressif saisonnier

FCI : Facteur saisonnier d'intempérie

Vents calmes

20%

70%

Vents neutres

0%

100%

Vents forts

-20%

110%

Nomenclature

Unités

toutes les unités sont en kilomètres par jour.

Variance

Les temps de voyages varient beaucoup. Il est judicieux d'appliquer un facteur qui va entre 10% et 20% dépendant de divers facteurs et embûches. Cela dépend de la profession, de l'équipement emporté, de la qualité du moyen de transport, du nombre de personnes effectuant le voyage, etc.

Saison

On se contentera ici de nommer les "bonnes" et "mauvaises" saisons, qui permettront de donner une fourchette de vitesse de voyage. (valeur basse : mauvaise conditions de voyage, valeur haute : bonnes conditions de voyage).
Bonnes saisons : été, printemps, automne, saison sèche.
Mauvaises saisons : hiver, saison humide.

Les routes

La plupart des voyageurs utilisent les grandes routes commerciales. Ce sont pour la plupart des routes qui sont en partie pavée, très larges et qui permettent aux voyageurs de se croiser et de se dépasser facilement. Il y a fréquemment des relais de monture et des panneaux.

Les petites routes sont des pistes, balisées et tracées par les voyageurs désirant se rendre dans des lieux reculés et spécifique. Bien souvent, elle ne sont pas pavées et ne disposent que d'indications fugaces, mais c'est largement suffisant pour leur usage. Les petites routes restent assez fréquentée, mais on peut parfois y croiser des bandits de grand chemin.

Voyage terrestre

À terre, le plus gros facteur de variance vient du temps de voyage journalier. Un cavalier va chevaucher une ou deux heures de plus qu'un piéton. Les voitures et carrioles peuvent se déplacer sans s'arrêter de l'aube au crépuscule.

(km / j)

Grande route commerciale

Petite route

Moyen de transport

Plaine / désert

Collines / forêt

Plaine / désert

Collines / forêt

Montagnes / marais

Pieds

TODO

TODO

TODO

TODO

TODO

Bête de bât

TODO

TODO

TODO

TODO

TODO

Monture seule1

TODO

TODO

TODO

TODO

TODO

Monture avec voiture

TODO

TODO

TODO

TODO

TODO

Caravane 2

TODO

TODO

TODO

TODO

TODO

Voiture magique 3

TODO

TODO

TODO

TODO

TODO

Armée d'infanterie 4

TODO

TODO

TODO

TODO

TODO

Armée de cavalerie 5

TODO

TODO

TODO

TODO

TODO

1 Multiplié par 1.5 pour un coursier de très haute renommée.
2 Comprenant un grand nombre de gens à pieds, de bêtes de bât et de voitures.
3 Très variable en fonction du modèle et du mage-chauffeur.
4 Multiplié par 2 en marche forcée.
5 Multiplié par 1.5 en marche forcée, divisé par 2 avec de gros bagages (chariot d'intendance, d'ambulance, etc.).

Voyage maritime

La vitesse des voyages maritimes dépendent énormément de la météo, du vent et des courants.
De manière générale, les route maritimes sont de très bonnes conditions de navigation.

Un gros avantage des bateaux par rapport au voyage terrestre est le fait qu'ils ne s'arrête jamais, ni le jour, ni la nuit.

Moyen de transport (km / j)

Cabotage / hauts-fonds

Pleine mer

Barque à voile

50 - 150

50 - 200

Petit voilier

100 - 200

100 - 300

Navire de commerce

200 - 400

200 - 600

Navire coursier1

350 - 600

400 - 800

Navire magique

350 - 450

400 - 500

Flotte de guerre

100 - 200

100 - 500

1 Les navires coursiers sont très rares, ce sont les seules embarcations à rames.

Voyage aérien

Le zeppelins sont très similaire aux bateaux et permettent de voyager rapidement, en tout temps, et à vol d'oiseau. C'est de loin le moyen de transport le plus avantageux. Il reste néanmoins très susceptible au relief et à la météo.

En effet, par temps orageux, les zeppelins ne peuvent tout simplement pas voler.

Moyen de transport (km / j)

Terrain dégagé

Terrain montagneux

Zeppelin à voiles

200 - 600

20 - 60

Zeppelin magique1

400 - 600

50 - 80

1 Le zeppelins magique sont très souvent également à voiles. La magie sert à compenser l'absence ocasionnelle de vent.