Indice linguistique

L'indice linguistique est un groupe de trois intervalles de nombres compris entre 0 et 10. Il permettent de savoir si deux personnes peuvent se comprendre en baragouinant le même langage ou pas.

Tout le monde commence à l'indice donné par sa langue maternelle. Une personne parlant toutes les langues qui ont jamais existé ont l'indice 0/10 - 0/10 - 0/10.

C.f. table de calcul d'indice des langue

Règles

  • Une langue vivante du troisième âge accorde 4 crans.

  • Une langue vivante du deuxième âge accorde 3 crans.

  • Une langue vivante de la Guerre Triangulaire accorde 2 crans.

  • Une langue vivante du premier âge accorde 1 cran.

  • Une langue vivante ou morte du troisième âge accorde au plus 4 modificateurs.

  • Une langue vivante ou morte du deuxième âge accorde au plus 3 modificateurs.

  • Une langue vivante ou morte de la Guerre Triangulaire accorde au plus 2 modificateurs.

  • Une langue vivante ou morte du premier âge accorde au plus 1 modificateurs.

  • Une influence majeure impacte directement à hauteur de son ancienneté, limité par l'ancienneté de la langue dont on se base - 1.

  • Une influence mineure impact comme une majeure, mais ne peut apporter qu'un modificateur.

  • Les influences ne sont transitives mais s'appauvrissent : les majeures deviennent mineures et les mineures disparaissent.

Expertise de la langue

Chaque fois que l'on apprend une langue, on en sait plus sur l'usage général de ces langues et des langues associées. De fait, chaque fois qu'un personnage apprend une langue qui n'est pas une de ses langues maternelles, il gagne un modificateur qu'il met où il veut. Chaque personnage n'a qu'une langue maternelle.

Se comprendre

La compromission d'indice est égale aux nombre de concordance dans les intervalles de l'indice linguistique de deux personnes ou plus. On fait se calcul pour chaque groupe de langue, puis on prend la plus grande compromission

Compromission d'indice :

  • 0 : on ne peut tout simplement pas se comprendre mutuellement.

  • 1 : role-play indirect uniquement. Il faut faire un jet à chaque fois qu'on cherche à faire passer une idée.

  • 2 : role-play indirect uniquement. Il faut faire un jet au début de chaque conversation.

  • 3 : role-play direct possible. Il faut faire un jet à chaque fois qu'on veut faire comprendre un concept évolué.

  • 4 ou plus : les deux personnages se parlent comme s'ils parlaient la même langue.

Exemple :

Une personne parlant shae moderne et arsom a un indice de 6/9 - / - 0/1

Une personne parlant tradivi et litéra à un indice de 1/3,5/9 - 7/9 - /

Ces deux personnes ont une compromission de 4 - 0 - 0. Ils se comprennent parfaitement bien.

Déchiffrer un ouvrage

Pour déchiffrer un ouvrage qui n'est pas dans une langue qu'on parle, on calcule également la compromission d'indice, puis on fait un test de Linguistique.

La table ci-dessous correspond au temps nécessaire pour chercher des informations utile dans un ouvrage relié de 200 page. Des ouvrage plus long ou plus complexe seront plus longs à déchiffrer (jusqu'à 5 fois la valeur indiquée).

Pour lire complètement l'ouvrage il faut compter 10 fois plus de temps.

Calcul du temps pour chercher une information

Compromission

0

1

2

3

4

Résultat du test

0

Impossible

Impossible

Cinquante heures

Dix heures

Deux heures

1

Impossible

Impossible

Vingt heures

Cinq heures

Une heure

2

Impossible

Cinquante heures

Dix heures

Deux heures

Une demie-heure

3

Impossible

Vingt heures

Cinq heures

Une heure

4

Cinquante heures

Dix heures

Deux heures

Une demie-heure

5

Vingt heures

Cinq heures

Une heure

6

Dix heures

Deux heures

Une demie-heure

7

Cinq heures

Une heure

8

Deux heures

Une demie-heure

9

Une heure

Lire un ouvrage dont on connaît la langue est aisé. On compte une heure de lecture par 50 pages (donc 4 heures pour un ouvrage de 200 pages) et 10 fois plus vite pour chercher des informations à l'intérieur (soit 24 minutes).