Domaine du Rituel

Il s'agit d'un domaine d'Applicant.

Fonctionnement

Le rituel désigne, dans ce cadre spécifique, une habitude de méditation, une routine méditative que le mage entreprend et sait faire.

De ce fait, le rituel se prépare en avance. Ainsi, il faut que le personnage entreprenne le rituel bien avant de lancer un sort.

Il n'y a pas de limite au nombre de rituels que le mage pratique quotidiennement, mais chacun doit être détaillé et défini spécifiquement.

À savoir que si un rituel ne dure pas plus longtemps que l'incantation du sort en pratique, la pratique quotidienne de ses rituels dure environ un quart d'heure par rituel.

La forme d'un rituel

Il y a quatre éléments qui peuvent intervenir lors d'un rituel. Chaque rituel doit en contenir au moins trois. Les voici :

  • Une position du corps et éventuellement un geste.

  • Une parole ou un chant.

  • Un objet sur lequel se concentrer.

  • Un état d'esprit qu'il faut respecter.

Il est tout à fait possible de préparer plusieurs rituels pour une utilisation unique, et de choisir lequel on utilise au moment du lancement.

Les bénéfices d'un rituel

Le fait d'effectuer les mêmes gestes régulièrement permet de déclencher des mécanismes de méditation qui donnent un bénéfice au mage. Ce bénéfice, qui doit donc être choisi au moment de la préparation du rituel, dépend du rang du rituel.

En général, le rituel permet au mage de se calmer et d'améliorer ses actions, ou encore de reprendre de dessus d'une situation.

Il existe une tradition mineure druidique, la tradition ritualiste, qui consiste à orienter toute son existence autour des rituels, qu'ils soient individuels, familiaux ou communautaires. Le résultat est impressionnant car les membres de la tradition semblent faire partie du même égrégore, bien plus que n'importe quelle autre communauté. Il est par contre connu que cette pratique a le défaut de rendre absolument inadaptable ses membres, si bien que lorsque la communauté est confrontée à des épisodes inédits, son extinction est à chaque fois imminente.

Critère discriminant

Le critère discriminant de la magie du rituel est le suivant : il faut et suffit que le magi accorde un bénéfice au mage, qui ne soit pas lié au sort mais à sa manière de ritualiser ses méditation.

Contrainte

Il faut que le mage ait suffisamment bien préparé ses rituels.

Rangs de magie

Rang 1

Contrainte : Les gestes rituels doivent avoir été préparés par le mage.

  • Le mage disposera d'un bonus pour son prochain jet après le sort.

Rang 2

Contrainte : Les gestes rituels doivent avoir été préparés et répétés plusieurs fois par le mage.

  • Le mage dispose d'un bonus utilisable sur n'importe quel jet de la scène.

  • Le mage soigne un degré de fatigue ou de stress.

Rang 3

Contrainte : Les gestes rituels sont spécifiques au domaine composant ou déterminant et doivent avoir été préparés et répétés plusieurs fois par le mage.

  • Le mage disposera de deux bonus pour son prochain jet après le sort.

  • Le mage soigne un degré de fatigue et un degré de stress.

Rang 4

Contrainte : Les gestes rituels sont spécifiques au domaine composant et au domaine déterminant et doivent avoir été répétés par le mage plusieurs fois au cours des derniers jours.

  • Le mage dispose d'un bonus pour incanter le sort.

  • Le mage gagne un degré de convalescence en blessure ou en trauma.

Rang 5

Contrainte : Les gestes rituels sont spécifiques au sort et doivent avoir été répétés par le mage plusieurs fois au cours des derniers jours.

  • Le mage disposera d'un bonus pour incanter le sort et pour son prochain jet après le sort.

  • Le mage gagne un degré de convalescence en blessure et un en trauma.

  • Le mage soigne deux degrés de fatigue ou de stress.

Rang 6

Contrainte : Les gestes rituels sont spécifiques au sort et doivent avoir été répétés par le mage chaque jours au cours des derniers mois .

  • Le mage dispose d'un bonus sur tous les jet restants de la scène.

  • Le mage soigne tout sa fatgiue et son stress.