Domaine du Martyr

Il s'agit d'un domaine de Composant.

Fonctionnement

Le principe est simple : le mage lui-même subit une contrainte pour renforcer le sort. Plus la contrainte est grande, plus le sort est renforcé.

Les interdits sont des actions que le personnage refuse de faire, et qu'il sera dans l'incapacité de faire.

Les handicaps sont des contraintes pathologiques que le personnage subit, ce qui lui rend impossible d'effectuer certaines actions.

Les contraintes simples sont aisées à contourner, elles rendent juste certaines actions plus difficiles.

Les contraintes lourdes sont beaucoup plus contraignantes, à cause d'elles le mage ne pourra tout simplement plus faire certaines actions.

Exemples de contrainte

Interdit simple : ne pas se battre, ne pas utiliser de magie, ne pas prendre parti, ne pas utiliser sa main gauche, etc.
Interdit lourd : ne pas parler, ne pas bouger, fixer le sol, ne pas se servir de ses mains, etc.
Handicap simple : perte d'un bras, de l'ouïe, développement d'une névrose, etc.
Handicap lourd : paraplégie, cécité complète, développement d'une psychose, etc.

Note concernant les interdits ou les handicaps

Certains interdits ressemblent à des handicaps spécifiques. Par exemple "fixer le sol" / "cécité", ou encore "ne pas se servir de ses mains" / "perte des deux bras". La principale différence entre ces deux, c'est que l'interdit est un acte conscient alors que l'handicap est subi. La plupart des situations se gère plus facilement avec un interdit qu'avec un handicap, à cause de cela (les malus sont donc plus conséquents).

Sloviarl Tycaprim était de son temps reconnue comme la plus puissante utilisatrice du domaine du Martyr. En tant que Championne de la Foi ayant pris le parti puritain durant la Grande Guerre, à l'issue de celle-ci et au démantèlement des armées, elle s'est bardée de sorts de protection surpuissants, se rendant ainsi incapable de réaliser la moindre action, mais se rendant également quais-invincible. Juste avant de faire cela, elle déclara qu'elle mettait au défi quiconque pensait pouvoir la vaincre, cédant l'artefact de la Foi si cela arrivait. L'Épée des Rois resta en sa possession jusqu'à sa mort naturelle.

Critère discriminant

Le critère discriminant de la magie du martyr est le suivant : il faut et suffit que le magi affecte le mage lui-même et lui impose une contrainte, qui peut être ponctuelle, temporaire ou permanente.

Rangs de magie

Toutes les contraintes durent jusqu'à la fin de la scène.

Rang 1

  • Le mage subit un interdit simple jusqu'à la fin de la scène.

Rang 2

  • Le mage subit deux interdits simples jusqu'à la fin de la scène.

Rang 3

  • Le mage subit un interdit lourd jusqu'à la fin de la scène.

Rang 4

  • Le mage subit un handicap simple jusqu'à la fin de la scène.

Rang 5

  • Le mage subit un handicap simple et un interdit lourd jusqu'à la fin de la scène.

Rang 6

  • Le mage subit un handicap lourd jusqu'à la fin de la scène.